L'UE coupe les ressources financières des ONG suisses

05.02.2019
Depuis le janvier, la commission européenne a coupé le financement pour dix ONG humanitaires suisses, dont Caritas Suisse.
Jusqu'à l'année dernière, elles pouvaient compter sur environ 50 millions de francs annuellement de Bruxelles. Parmi les ONG concernées figurent Caritas Suisse, Solidar Suisse ou Terre des hommes.
La commission européenne a invoqué le manque de base légale pour revoir sa collaboration avec les ONG. Elle l'a fait savoir par lettre le 21 décembre dernier, a indiqué lundi la radio SRF.
"Nous ne voulons punir personne", a indiqué lundi une porte-parole de l'UE devant les médias. Cette décision a été prise sur la base d'une analyse juridique.

"Les principales victimes sont finalement les populations des pays en développement", déplore Mark Herkenrath, directeur d'Alliance Suisse. Felix Gnehm, co-directeur de Solidar Suisse, regrette également cette décision. A moyen terme, il nous manque un important donateur, selon lui. (ats)

Caritas Suisse concernée:
«Comme les autres ONG, nous avons reçu cette lettre par e-mail avant Noël, annonçant une mesure appliquée dès le 1er janvier, soit une semaine plus tard!» réagit Hugo Fasel, directeur de Caritas Suisse. «Un délai aussi court, c'est totalement extraordinaire!»
Le directeur s'étonne de cette annonce signée de la main de la directrice du fonds européen, Chiara Gariazzo. D'autant plus que Caritas avait déjà déposé des projets qui devaient démarrer au début du mois de janvier en Syrie, au Liban ou encore au Soudan du Sud et dont le travail d'élaboration a pris plusieurs semaines. [...] «C'est une coupure avec effet immédiat pour les nouveaux projets», déplore Hugo Fasel. (La Liberté)
«En dix ans, il n’avait jamais été évoqué que nous pourrions ne plus avoir accès aux fonds européens", commente le directeur de Caritas Suisse. [...] «Ces financements varient en fonction des appels auxquels nous postulons, cela peut atteindre 10 millions dans une seule année», continue Hugo Fasel. (Le Temps)

Même constat à Terre des hommes:
TDH a obtenu 8 millions de francs en 2018 et avait une perspective de 15 millions pour 2019, avec des projets dans ses pays d'intervention actuels mais aussi pour les crises au Yémen ou en République démocratique du Congo. Ce sont des milliers de vies qui sont touchées là où l’ONG intervient. (Le Temps)

Les ONG suisses doivent avoir des entretiens ce mardi à la DDC et avec des responsables d’ECHO [opérations européennes de protection civile et d'aide humanitaire]. «Les discussions ont commencé, les ONG travaillent ensemble et ECHO veut continuer à coopérer, note David Verboom, le directeur général de Medair, dont l’organisation a reçu 15 millions de francs l’année dernière. Ce serait prématuré d’être pessimiste ou optimiste.» (Le Temps)

Retrouvez ci-dessous les articles dans leur intégralité:
 

La fin de la manne européenne consterne dix ONG - Le TEMPS
Financement des ONG par l'UE: Caritas exige l'intervention de la DDC - RTS - La 1ère

Retrouvez également l'article paru sur RTS Info et diffusé au 19:30 (lu 04.02.19)